Comment combattre le manque de confiance en soi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Combattre le doute.

Même les plus confiants d’entre nous, connaîtront le doute, un jour ou l’autre. Parce que nous ne pouvons pas complètement l’éviter, nous avons besoin d’une stratégie qui nous permet d’affronter et de vaincre le doute de soi. Alors, quelle est la différence entre ceux qui surmontent cet ennemi insidieux et ceux qui sont dominés par lui.

Avant d’entre plus dans les détails, parlons un peu sur ce qu’est ce doute, pourquoi il aime se glisser dans nos vies comme un rabat-joie et jeter un froid sur notre motivation.

Le doute de soi, ce sentiment d’incertitude quant à votre capacité à accomplir quelque chose. Cette ombre d’insécurité peut conduire à l’hésitation et l’indécision. Si rien n’est fait, il peut nous faire abandonner le cours de notre action ou radicalement compromettre nos attentes.

Comment savons-nous quand nous sommes habités par le manque de confiance en soi ?

Il y a certains mots et les pensées qui révèlent la présence d’un doute. Nous devons nous entraîner à les repérer dès le tout début. Des phrases comme : « Je ne suis pas sûr, peut-être que j’ai tort, je ne sens pas engagé ou c’est trop dur » peuvent indiquer un affaiblissement de la confiance provoqué par le doute dans nos propres capacités.

Dès que nous disons ou pensons quelque chose de semblable à l’une de ces phrases, nous devons tenter d’identifier la source. Certes, ces expressions n’indiquent pas toujours le manque de confiance en soi, mais il est préférable de le vérifier et ainsi en être sûrs.

Ne sous-estimez pas son pouvoir destructeur

Parce que le manque de confiance en soi est une expression temporaire d’insécurité qui peut nous atteindre directement au plus profond de nous. Comme les termites qui rongent les fondations d’un solide bâtiment, le manque de confiance peut miner nos plus fortes convictions. Souvent, c’est la seule chose qui se dresse entre là où nous sommes et où nous voulons être.

Sur le côté positif

Comme avec d’autres sortes de peur, il y a des aspects positifs du manque de confiance pour ceux qui parviennent à le surmonter. Par exemple, le manque de confiance qui est conquis rend plus fortes les résolutions. Notre détermination sera toujours plus grande lorsque nous répondons avec succès aux défis de notre manque de confiance en soi.

Une fois que nous développons une attitude de tenir tête au manque de confiance et que nous construisons des précédents de victoires, nous devenons moins sensibles à son influence. Il sera toujours présent de temps en temps, mais nous allons le voir venir et savoir comment le neutraliser.

7 étapes simples pour supprimer le manque de confiance en soi.

1-Reconnaissez votre manque de confiance.

Vous ne pouvez pas surmonter quelque chose si vous ne la connaissez pas d’abord et reconnaître son existence. Si nous succombons à la tentation d’ignorer ou de nier le manque de confiance en soi,  il va imposer des limites à notre capacité à agir. Le manque de confiance de soi peut être un problème furtif. Si vous soupçonnez qu’il existe, vous devez le mettre en lumière de sorte qu’il peut être traité. Plus vous parvenez à identifier les doutes cachés et plus il sera facile de les surmonter.

2-Analysez vos doutes.

Passez un peu de temps à creuser et à comprendre ce qui a déclenché ces doutes. Lorsque vous analysez des sentiments vous les rendez plus perméables à la logique et à la raison. Normalement, les sentiments n’ont pas de logique, mais en vous posant des questions sur la validité des sentiments vous les mettez à la portée de la raison.

3- Identifiez la source.

Si vous pouvez savoir d’où proviennent ces sentiments, alors vous pouvez les frapper à la source. Vous n’avez pas besoin de vous faire psychanalyser et de remonter à votre enfance. Il vous faut juste essayer d’obtenir quelques informations sur la partie de votre vie qui crée votre sentiment d’incertitude afin que vous puissiez travailler dessus.

4- Cherchez le motif.

Avez-vous une histoire de confiance en soi dans ce domaine? Votre doute a tendance à avoir des situations préférées pour apparaître. Cela soulève la possibilité que nous ayons eu probablement une expérience dans une situation semblable auparavant. Réfléchissez, avez-vous déjà été dans cette voie ? Avez-vous surmontés vos doutes ? Si oui, quelles mesures avez-vous prises ? Si non, que pouvez-vous faire d’une manière différente cette fois-ci ?

5- Construisez un plan.

Prenez le temps de planifiez une stratégie pour vaincre vos doutes. Prenez une décision éclairée sur ce qu’il faut faire ensuite. Choisissez un chemin que vous pensez  qu’il vous mène à la conquête de vos doutes. Ensuite mettez votre plan par écrit.

6- Anticipez les défis possibles.

Maintenant regardez votre plan et tentez d’identifier les défis possibles et leur long chemin. Y a-t-il un domaine où vous avez besoin d’aide ? Si c’est le cas, demandez à quelqu’un de proche de vous donner quelques encouragements. Parfois, un peu de prévenance et un peu de soutien suffisent.

7- Prenez des mesures.

Vous avez un plan, la prochaine étape est de le mettre à profit en prenant des mesures. Restez fidèle à votre plan et demandez de l’aide si vous en avez besoin. En fait, l’encouragement est bénéfique, même si vous pensez que vous pouvez le réaliser seul.

Pour la plupart des gens, le doute de soi n’est qu’un état temporaire. Pensez-y comme un ralentisseur sur la route du succès. Prenez  la bosse dans la foulée, puis mettez la pédale au plancher et allez-y. Lorsque votre confiance est contestée, il suffit de suivre ces sept étapes et vous réussirez à vous dépasser. En fait, je n’ai aucun doute sur votre capacité à laisser le doute de soi mordre la poussière.

Avez-vous trouvé une de ces étapes utiles ?

Comment réagissez-vous face manque de confiance en soi ?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>